Les 10 commandements du jeune entrepreneur selon Bisous Agency…

xoxo

Ou petit guide pour appréhender les étapes par lesquelles tu vas passer !

1 – De l’émotion tu auras.
L’entreprenariat c’est un peu comme une personne bipolaire : un jour ça va, un autre jour tu es au bord du suicide. En tout cas, il faut éviter de répondre sous l’émotion car c’est souvent comme ça que tu feras des grosses boulettes. Le mieux étant de marquer un temps de réflexion et de trouver une personne objective pour t’apporter un nouveau regard.

2- Ta morale tu garderas
Même si la société te pousse au vice, reste toi-même : avec ta philosophie, tes principes et tes valeurs. On est toujours récompensé par le bien, l’honnêteté et…le travail. Donc fais de ta force ton éducation, ton éthique et ta morale.

3- Des bonnes personnes tu t’entoureras
L’aventure est quand même bien quand elle peut être partagée… Cela étant dit, ce point n’est pas forcément lié au fait de s’associer avec une personne dans un business mais plus au fait d’être accompagné d’experts qui te feront prendre les bonnes décisions et ça, dès le début (quel statut pour ma société ? quel contrat ? quelle politique de rémunération)

4 – Des experts tu te méfieras
Tu es toi-même expert dans ton métier, mais pas forcément dans tous ce qui permet de créer une société. Donc au début, on a tendance à faire confiance ; ce qui est une bonne chose en soit ! Toutefois, il ne faut pas faire confiance aveuglément et tenter de comprendre ce qu’on te raconte. Ne te laisse pas avoir par le jargon : reformule, fais des schémas, pose des questions. Bref, soit pleinement conscient car le jour où il y aura un problème, tu auras beau mettre la faute sur quelqu’un d’autre, c’est toi qui en pâtiras. 

5- Le bricolage tu éviteras
Les débuts, c’est toujours « la démerde ». Mais parfois, il suffit de lever un peu la tête et de prioriser ses dépenses : ne rechigne pas sur des points essentiels. Tu penseras faire des économies sur du court terme, mais en réalité tu devras tout reprendre du début un an après. Au final, tu auras payé 2 fois…

6- Un business plan tu construiras
Même si ça parait basic, le business plan est un outil essentiel. C’est une façon de mettre à plat clairement ta vision sur du court, moyen et long terme. C’est un peu comme ta carte, ta boussole : avec tu avances en suivant ton itinéraire, préalablement établi. Au-delà des chiffres il y a aussi la vision commerciale, marketing, communication et humaine de ton entreprise. Si tu as abordé tous les points en amont, alors tu traceras ta route sans peur !

7- Des challenges tu relèveras
La vie d’entrepreneur c’est un peu comme un jeu géant où il ne faut pas avoir peur de miser et prendre le risque de perdre ; c’est un peu le Goudurix du Parc Astérix ! Tu seras amené à sortir de ta zone de confort, aller au-delà de tes connaissances pour faire évoluer ton entreprise.

8- De la patience tu t’armeras
Il y a toujours un début. Il y a des débuts plus ou moins longs… Tout dépend de ton business model, de toi, des consommateurs, de la société… Parfois, tu peux avoir la meilleure idée du monde, mais la société n’est pas prête. Ou bien, plus simplement, tu dois attendre un certain temps avant de pouvoir te rémunérer. C’est souvent une période qui peut paraître sans fin… et la patience ne peut qu’être ton meilleur ami à ce moment !

9- Des échecs tu vivras
C’est souvent grâce aux « échecs » qu’on comprend la réussite. Dans une grande majorité des ouvrages que tu liras sur l’entreprenariat, le premier chapitre débute par l’échec (c’est pas du tout décourageant ^^). Il ne faut pas avoir peur de tomber pour mieux se relever. C’est accepté, qu’à un moment, tu n’as pas pu anticiper ou tout gérer. C’est un peu comme dans la vie perso !

10 – De la com’ tu feras
C’est évident que nous devions finir par ce point ! Blague à part, c’est souvent un poste qu’on pourrait penser en second plan, or, c’est étroitement lié à ta stratégie commerciale. Compliquer de vendre, de susciter l’intérêt sans matière.. ?!
Mais attention, ce point fait écho aux commandements 3,4 et 5. Trouve une agence sérieuse qui te comprends. Évite les « experts » qui se cachent derrière un jargon de communicant, ne te fais pas avoir par la poudre de perlinpinpin ! Ne bricole pas pour tenter d’économiser de l’argent, tu réinvestiras peu de temps après et au final tu te rendras compte que tu aurais mieux fait de faire du qualitatif dès le début. Sinon, on connaît une agence très bien pour accompagner les créateurs d’entreprises : www.bisous-agency.com

Aller, Bisous !
xoxo

Vous aimerez aussi

xoxo

Bisous Agency

97 avenue Vauban
83000 Toulon

Meryl : 06 61 43 15 04
Audrey : 06 71 11 35 08

hello@bisous-agency.com

On se
rencontre ?
xoxo

 

Les données personnelles vous concernant recueillies par Bisous Agency font l’objet d’un traitement informatique destiné à répondre à vos demandes, ainsi qu’à l’envoi de newsletters et d’invitations. Les destinataires des données sont uniquement les membres de l’entreprise Bisous Agency. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent. Vous pouvez également, pour un motif légitime, vous opposer au traitement des données personnelles vous concernant. Si vous souhaitez exercer ces droits merci d’adresser un e-mail à hello@bisous-agency.com

© Bisous Agency 2019 | Mentions légales | CGV | Réalisé par Bisous Agency